Un contrat d’apprentissage permet-il de cumuler des droits sur son compte CPF ?

CPF et contrat d'apprentissage

Beaucoup d’idées préconçues circulent sur le Compte Personnel de Formation (CPF). Parmi elles : le CPF est réservé aux salariés en CDI. C’est faux. Tout salarié, qu’il soit en CDI ou non, cumule des droits sur son CPF. Ceci est valable aussi pour les apprentis… Contrat d’apprentissage et CPF : faisons le point ensemble !

Qui a droit au CPF ?

Toute personne âgée d’au moins 16 ans qui entre sur le marché du travail a droit au CPF. 

À noter : pour les jeunes en apprentissage, il existe une dérogation permettant de bénéficier du CPF dès l’âge de 15 ans.

Peu importe qu’il s’agisse d’un salarié en CDI, en CDD ou en contrat d’apprentissage, les crédits de formation commencent à s’accumuler dès la première année en entreprise. Bien entendu, le montant des droits acquis dépend du temps passé dans l’entreprise. 

Tout comme leurs collègues en CDI, les apprentis peuvent bénéficier de 500 euros de crédits de formation par an, cumulables à hauteur de 5 000 euros.

Quelles sont les démarches à effectuer pour bénéficier du CPF en tant qu’apprenti ?

Aucune. Tout comme pour les autres salariés, il n’y a pas de démarches spécifiques à effectuer. Le compte CPF des apprentis est ouvert et alimenté automatiquement chaque année, suite aux déclarations effectuées par l’employeur.

Pour consulter et mobiliser ses droits de formation, l’apprenti doit simplement créer son espace personnel sur la plateforme Mon Compte Formation ou sur l’application mobile dédiée.

⚠️ Attention ! Ne laissez personne effectuer la création de votre espace personnel CPF à votre place. Face au nombre important d’arnaques au CPF, nous vous invitons à la plus grande prudence et à ne jamais communiquer les identifiants de votre Compte Personnel de Formation à un tiers. Pour davantage d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter cet article : Arnaque au CPF : comment s’en prémunir ?

Quelles sont les formations CPF ouvertes aux apprentis ?

Encore une fois, il n’y a aucune différence dans les formations ouvertes aux salariés à temps plein, et celles ouvertes aux apprentis. Les jeunes en contrat d’apprentissage peuvent s’inscrire à n’importe quelle formation CPF s’ils disposent de suffisamment de droits de formation. 

Si l’apprenti a besoin d’un financement complémentaire pour s’inscrire à la formation de son choix, il peut également demander un abondement à son employeur. Si ce dernier accepte, il pourra verser cette dotation directement via son espace EDEF. 

Nous vous invitons à lire notre article sur l’abondement volontaire de l’employeur pour obtenir davantage d’informations à ce sujet.

De même, avec l’accord de l’employeur, l’apprenti peut suivre sa formation CPF sur son temps de travail. Ce cas de figure reste cependant très rare puisque le jeune en contrat d’apprentissage consacre déjà une partie de son temps à l’école. Généralement, l’apprenti doit plutôt effectuer sa formation sur son temps libre.

CPF et contrat d’apprentissage : quelles sont les formations à privilégier ?

Entre le temps passé en entreprise et le temps passé à l’école, les apprentis ont déjà un emploi du temps bien chargé. C’est pourquoi il est préférable pour eux d’opter pour des formations CPF courtes. 

Les formations linguistiques à distance sont particulièrement adaptées aux jeunes en apprentissage puisqu’il est possible :

  • de choisir son nombre d’heures de formation ;
  • d’opter pour des cours généraux ou spécialisés pour un domaine d’activité ;
  • de suivre facilement les cours en dehors du temps passé en entreprise ;
  • de valider et faire reconnaître les compétences acquises grâce aux certifications comme le TOEIC.

Les formations consacrées aux outils informatiques peuvent également s’avérer très utiles ! Parmi les plus demandées en entreprise, on retrouve celles portant sur les outils bureautiques, et plus particulièrement Excel. Toutefois, les formations portant sur le langage HTML et style CSS ne sont pas en reste.

Qu’advient-il des droits CPF à la fin du contrat d’apprentissage ?

Il faut savoir que les droits acquis au titre du CPF sont maintenus sur votre compte, même lorsque votre contrat de travail arrive à son terme. Ainsi, vous pouvez les utiliser y compris si vous changez de statut, de poste, ou même d’employeur. Vos droits ne seront gelés qu’au moment de votre départ en retraite

Vous êtes apprenti et vous souhaitez utiliser vos crédits de CPF ? Rendez-vous sur l’application Mon Compte Formation pour trouver la formation qu’il vous faut. N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour tout renseignement sur les formations linguistiques éligibles CPF !

Un contrat d’apprentissage permet-il de cumuler des droits sur son compte CPF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *