Je suis travailleur indépendant. J’exerce une profession libérale non salariée

    CPF pour les travailleurs non salariés

    Le CPF pour les travailleurs non salariés

    Le Compte Personnel de Formation est ouvert aux travailleurs non-salariés (artisans, commerçants, industriels, professionnels libéraux, conjoint collaborateur) depuis le 1er janvier 2018.

    La contribution annuelle à la formation professionnelle (CFP) permet aux non-salariés d’alimenter leur CPF en euros, et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019.

    Les travailleurs indépendants peuvent donc financer leur formation et disposer des droits acquis, même en cas de changement de situation professionnelle : chômage, reconversion, etc.

    Dans ce cadre, il est donc possible d’utiliser son Compte Personnel de Formation pour un Bilan de Compétences, un accompagnement à la VAE, ou bien encore une formation à la création et reprise d’entreprise.

    Faire financer sa formation en tant qu’auto-entrepreneur

    Pour financer votre formation avec votre statut d’auto-entrepreneur, vous devez répondre à plusieurs critères : 

    1. Votre chiffre d’affaires ne doit pas être nul sur l’année précédant votre demande.
    2. Les professions libérales peuvent faire une demande de formation à partir du moment ou ils sont inscrits au statut  
    3. Pour les commerçants, les artisans et les prestataires de services, il faudra attendre la fin de la première année d’activité pour que soient ouverts les droits.
    4. Lorsque vous remplissez les critères précédents, vous pouvez être affilié à un Fonds d’Assurance Formation.

    Les Fonds d’Assurance Formation, dont dépendent les travailleurs non-salariés, définissent les listes de formations possibles pour ces derniers en fonction du secteur d’activité.

    Le financement avec le fonds d’assurance formation

    Les travailleurs indépendants peuvent toujours financer leur formation grâce à leur cotisation aux Fonds d’Assurance Formation (FAF), déterminée en fonction de la nature de leur activité. La prise en charge se fait en fonction du coût de la formation et non pas de sa durée en heures. Le plafond de la prise en charge tient compte du secteur d’activité.

    • Vous êtes enregistré à la Chambre des Métiers uniquement, votre dossier de formation sera traité par le FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales).
    • Vous êtes enregistré à la Chambre de Commerce, vous dépendez de l’AGEFICE, le fonds d’assurances et de formation du commerce, de l’industrie et des services.
    • Vous apparaissez sur les deux listes, vous pouvez adresser votre demande de formation à l’un des deux organismes.

    Les professions libérales et médicales ont leurs propres fonds d’assurance et de formation, le FIF-PL et le FAF-PM. Ces fonds assurent le financement des formations pour les dirigeants et pour leurs conjoints.


    Les avantages de se former pour un travailleur non-salarié :

    • Élargir les compétences de son entreprise
    • Booster sa compétitivité
    • Acquérir de nouvelles qualifications
    • Consolider ses acquis

    Vous souhaitez des informations, un conseil sur une formation ou sur le CPF ? Nous sommes à votre écoute, remplissez notre formulaire de contact ! 👇