Le démarchage téléphonique sur le CPF : bientôt interdit par le gouvernement

le démarchage téléphonique bientôt interdit par le gouvernement

Les arnaques ou tentatives de fraudes au CPF sont devenues de plus en plus fréquentes. Le démarchage téléphonique, ainsi que les SMS et les e-mails frauduleux concernant le compte personnel de formation (CPF) ont augmenté considérablement ces derniers mois.

Pour lutter contre ce fléau, un amendement sera prochainement déposé par le gouvernement pour interdire ces pratiques.

Qu’est-ce que le démarchage téléphonique sur le CPF ?

Vous êtes nombreux à nous faire part de tentatives d’arnaque au CPF par démarchage téléphonique de ce type : « Attention : vos droits CPF vont expirer, pour ne pas perdre votre solde consultez votre budget et réclamez une formation » accompagné d’un lien vers un site non officiel et peu fiable.

Vous vous demandez qui se cache derrière ce démarchage téléphonique et ces SMS frauduleux ? Pour la plupart, il s’agit tout simplement d’arnaqueurs ou de sociétés qui tentent de vous forcer à prendre au plus vite une formation en vous menaçant de perdre de ses droits. FAUX ! Notez bien que vous ne risquez en aucun cas de perdre les heures de formation acquises. Le but pour eux est de détourner l’argent de votre compte personnel de formation.

👉 Pour en savoir plus : Arnaque au CPF : Comment s’en Prémunir ?

Ce phénomène de démarchage téléphonique ternit donc l’image du compte personnel de formation (CPF). C’est pourquoi, en discussion depuis juin dernier, l’interdiction de cette pratique sera proposée dans un amendement déposé au projet de loi de finances (PLF), a expliqué le cabinet de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, le lundi 15 novembre 2021.

Pourquoi cherche-t-on à m’arnaquer ?

Il faut comprendre que budget CPF peut constituer une somme alléchante. On compte aujourd’hui 38 millions de comptes personnels de formation (CPF) qui représentent plus de 50 milliards d’euros épargnés et gérés par la Caisse des dépôts.

Les arnaqueurs ont bien compris l’ampleur de ce dispositif et cherchent donc à vendre des formations qui n’existent pas ou bien tentent de liquider et vider les comptes personnels de formation si le destinataire du message renseigne ses identifiants et son mot de passe en cliquant sur le lien Internet. A l’heure actuelle, ces fraudes sont évaluées à environ 12 millions d’euros par Michel Yahiel, le directeur des retraites et de la solidarité à la Caisse des dépôts, qui gère le CPF.

🔎 Pour aller plus loin : Fraude au CPF : La Caisse des Dépôts hausse le ton !

Comment dois-je me comporter face à une suspicion d’arnaque ?

Notre conseil : quand vous recevez un message suspicieux, la marche à suivre est la même que celle qui s’applique aux données sensibles (banque, assurance…) : c’est-à-dire qu’il ne faut jamais transmettre vos informations personnelles. A noter que vous ne serez jamais contacté directement par la Caisse des dépôts, sauf si vous en faites explicitement la demande.

Rappelez vous aussi que le meilleur moyen de ne pas vous faire vider vos droits CPF reste de ne pas les laisser dormir sur votre compte ! Vous pouvez donc les utilisez dès maintenant en choisissant par exemple une formation linguistique de qualité et certifiante.

Si vous avez des questions concernant le CPF et la marche à suivre en cas de suspicion de fraude, n’hésitez pas à signaler immédiatement cet appel en utilisant le formulaire de contact de Mon Compte Formation (accessible lorsque vous êtes connecté à votre espace personnel).

🤔 A lire aussi : Que faire lorsque vous êtes victime d’une arnaque au CPF ?

Enfin, grâce à cet amendement, ce démarchage téléphonique concernant le CPF ne devrait être plus qu’un lointain souvenir !

Besoin d’informations supplémentaires sur le démarchage téléphone ou sur le compte personnel de formation et les formations éligibles ?

Le démarchage téléphonique sur le CPF : bientôt interdit par le gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *