Que faire lorsque vous êtes victime d’une arnaque au CPF ?

le CPF pour les salariés

Cela fait plusieurs mois maintenant que les autorités recommandent la plus grande prudence aux bénéficiaires du compte CPF. Des escrocs sévissent par téléphone ou par email pour tenter de détourner vos droits de formation. Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque au CPF, voici ce qu’il faut faire

Victime d’une arnaque CPF : que faire ?

À l’approche de la date butoir de transfert du DIF vers le CPF, le nombre d’arnaques au CPF a explosé. Maintenant que le DIF a définitivement été supprimé, on pourrait s’attendre à une baisse des tentatives d’escroquerie. Cependant, il convient de rester vigilant

Des personnes malintentionnées pourraient encore essayer de vous contacter pour subtiliser vos informations personnelles et mobiliser vos droits de formation sans votre consentement. 

Si vous êtes contacté par un soi-disant « conseiller CPF » vous incitant à utiliser vos crédits ou à lui communiquer vos données privées, il s’agit très probablement d’une tentative d’arnaque. Le mieux est de raccrocher immédiatement et de vous assurer que votre compte n’a pas été piraté.

Si malgré ces précautions les escrocs ont réussi à dérober vos crédits de formation, nous allons vous détailler la marche à suivre préconisée par l’agence gouvernementale de lutte contre la cyber malveillance pour sécuriser votre compte et vous faire dédommager.

👉 N’hésitez pas à consulter notre article précédent : Arnaque au CPF : Comment s’en Prémunir ?

1. Changer son mot de passe au plus vite

En cas de tentative d’escroquerie ou d’arnaque avérée, la première chose à faire est de modifier votre mot de passe sur la plateforme Mon Compte Formation (ou via France Connect si vous utilisez ce biais).

Il faudra également changer le mot de passe compromis sur tous les autres sites où vous l’utilisez. 

Lorsque vous créez votre nouveau password, assurez-vous qu’il soit totalement différent du précédent. Pour générer un mot de passe « fort », voici quelques recommandations :

  • choisissez un mot de passe de 12 caractères minimum ;
  • mélangez les majuscules et les minuscules ;
  • ajoutez des caractères spéciaux tels (@, %, $, *, etc.) ;
  • utilisez des chiffres ;
  • évitez les mots de passe faciles à deviner (comme votre date d’anniversaire ou le nom de votre animal de compagnie par exemple).

2. Consulter l’historique de son compte CPF

Dès que votre mot de passe est modifié, connectez-vous à votre espace personnel. Vérifiez votre historique pour voir les connexions et les manipulations effectuées à votre place par les escrocs.

Pour cela, cliquez sur votre avatar en haut à droite de votre écran [1] et dans le menu qui s’affiche, sélectionnez « consulter mon historique » [2].

Vous pourrez voir les détails des dernières connexions sur votre compte et déterminer quelles sont celles dont vous n’êtes pas l’auteur.

Consulter son historique CPF

3. Réunir les preuves 

Pour pouvoir signaler la fraude et effectuer les démarches d’indemnisation, vous devrez réunir autant d’éléments de preuve que possible.

Faites des captures d’écran des actions suspectes sur votre compte et notez toutes les informations que vous pourrez recueillir, telles que :

  • le numéro de téléphone ou l’adresse mail avec laquelle les escrocs vous ont contacté ;
  • les dates et heures auxquelles ils se sont connectés à votre compte ;
  • le nom de la formation à laquelle ils vous ont inscrit ;
  • les coordonnées de l’organisme de formation ;
  • le numéro du dossier de formation ;
  • le montant détourné ;
  • etc.

4. Signaler l’arnaque CPF sur la plateforme Mon Compte Formation

Lorsque vous avez toutes les preuves en votre possession, rendez-vous sur la page d’avertissement de Mon Compte Formation et cliquez sur le bouton « signalement » (au point n°4).

Votre situation sera étudiée par un service dédié qui, en cas d’arnaque avérée, pourra radier l’organisme de formation incriminé de la plateforme et recréditer vos droits de formation sur votre cagnotte CPF. 

Pour être aidé dans vos démarches, n’hésitez pas à contacter la plateforme Info Escroqueries du ministère de l’Intérieur au 0 805 805 817 (appel gratuit).

5. Déposer plainte auprès des services compétents

La dernière étape consistera à déposer plainte auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie dont vous dépendez. Vous pouvez aussi le faire par écrit auprès du procureur de la République de votre tribunal judiciaire.

Sachez également que vous pouvez réaliser un dépôt de pré-plainte en ligne via le site du ministère de l’Intérieur.

Au besoin, les conseillers de l’association France Victimes peuvent pour accompagner dans votre démarche. Vous pouvez les joindre au 116 006 (appel gratuit).

Sécuriser son compte CPF : les 5 règles d’or

Le meilleur moyen pour faire rempart aux arnaqueurs reste de sécuriser votre compte CPF. Voici un rappel des bonnes pratiques :

  1. Ne jamais ouvrir les liens reçus par email ou SMS qui paraissent douteux. 
  2. Ne pas communiquer ses données personnelles (telles que le numéro de Sécurité sociale) par email ou téléphone. Sachez que vos interlocuteurs ne sont pas autorisés à vous demander ces informations.
  3. Créer soi-même son accès à la plateforme CPF.
  4. Opter pour un mot de passe complexe et unique.
  5. Le modifier au moindre soupçon.

Pour plus d’informations sur la protection de votre compte, consultez la page dédiée sur le site du ministère du Travail.

Le meilleur moyen pour que les escrocs ne ponctionnent pas vos crédits CPF est de les utiliser pour vous inscrire à la formation dont vous avez besoin !

Que faire lorsque vous êtes victime d’une arnaque au CPF ?

Un commentaire sur “Que faire lorsque vous êtes victime d’une arnaque au CPF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *