Fraude au CPF : La Caisse des Dépôts hausse le ton !

Fraude au CPF

Voilà plusieurs mois maintenant que des escrocs sévissent sur le Compte Personnel de Formation. Vous avez d’ailleurs été nombreux à nous faire part de leurs démarchages malveillants. Par téléphone, SMS ou email, ces derniers tentent de récolter vos données personnelles pour vous inscrire à votre insu à des formations CPF. Leur but ? Détourner vos crédits CPF pour les empocher via des organismes de formation douteux inscrits au catalogue Mon Compte Formation. Pour tenter de mettre fin à cette fraude au CPF, la Caisse des Dépôts (CDC) se mobilise.

Fraude au CPF : rappel des faits

Comme nous l’avions déjà évoqué dans notre article Arnaque au CPF : Comment s’en prémunir ? Des escrocs ont lancé fin 2020 des campagnes d’appels téléphoniques en masse pour tenter de « vider » le plus de comptes CPF possible.

Leur mode opératoire est toujours sensiblement le même. Ils vous contactent par téléphone ou SMS en se faisant passer pour un organisme officiel (Mon Compte Formation, Pôle Emploi, Caisse des Dépôt…) et vous invitent à leur communiquer vos informations personnelles telles que :

  • votre numéro de Sécurité sociale ;
  • votre mot de passe Mon Compte Formation ;
  • l’email qui a servi à la création de votre espace personnel sur Mon Compte Formation.

Pour vous convaincre, ils prétendent généralement que vos crédits de formation sont sur le point d’expirer et qu’il faut les mobiliser au plus vite. D’autres vous proposent de vous aider à transférer vos heures de DIF vers votre CPF « avant qu’il ne soit trop tard ». 

Ne tombez pas dans leur piège !

Sachez que vous avez jusqu’à la fin du mois de juin 2021 pour transférer vos heures de DIF vers votre CPF. D’autre part, vos crédits CPF, une fois acquis, ne peuvent pas expirer.

Grâce aux données subtilisées, en décembre 2020, les arnaqueurs avaient déjà réussi à infiltrer plus de 6 000 comptes CPF pour les ponctionner. Le montant du préjudice était alors estimé à 10 millions d’euros.

Le combat de la Caisse des Dépôts face aux arnaqueurs

21 organismes de formation ont déjà fait l’objet d’une plainte

Bien entendu, en qualité de gestionnaire du Compte Personnel de Formation, la Caisse des Dépôts n’a pas tardé à réagir. Fin 2020, elle a déposé plainte contre 21 organismes de formation douteux très probablement à l’origine de ces arnaques. Malgré cela, les escrocs ont continué à sévir. 

Pratiques commerciales interdites sur la plateforme CPF : les risques encourus

La Caisse des Dépôts a donc décidé de rappeler à tous les organismes de formation référencés sur la plateforme CPF les risques encourus pour quiconque utiliserait ces méthodes illicites.

Le démarchage commercial agressif : le point sur vos droits

Comme indiqué précédemment, les malfaiteurs vous contactent généralement par téléphone, et notamment via des centres d’appels. Les personnes qui vous appellent ont pour consigne de vous inciter à vous inscrire à une formation (souvent factice) ou à obtenir vos données personnelles.

Les techniques de démarchage utilisées sont souvent très pressantes, voire agressives. 

Cette pratique est strictement interdite et répréhensible. Le Code de la consommation (art. L.122-12) prévoit même une peine maximale de 2 ans de prison et 300 000 euros d’amende. Par ailleurs, si vous êtes sur liste rouge, une amende administrative pouvant aller jusqu’à de 375 000 euros (pour une personne morale) peut également être délivrée conformément à l’article L.242-16 du Code de la consommation.

Les pratiques commerciales trompeuses sévèrement sanctionnées

Pour parvenir à leurs fins, les escrocs n’hésitent pas à se faire passer pour des interlocuteurs de la plateforme Mon Compte Formation ou d’organismes officiels. 

Il s’agit là d’une pratique commerciale trompeuse. Tout comme le fait de vous faire croire que vos droits à la formation arrivent à expiration.

Toute personne qui se livre à des pratiques trompeuse s’expose à de sévères sanctions pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende (art. L.132-2 du Code de la consommation).

Pour une personne morale, l’amende peut même atteindre 1 500 000 euros. La personne déclarée pénalement responsable peut également se voir interdire d’exercer son activité professionnelle. 

La Caisse des Dépôts rappelle également aux organismes de formation que la publicité mensongère est passible d’un an d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende.

Fraude au Compte Personnel de Formation : comment réagir ?

La CDC met tout en œuvre pour décourager les arnaqueurs, les débusquer et, le cas échéant, les traduire devant la justice. Vous pouvez l’aider dans ses démarches en lui signalant toute arnaque au CPF (ou tentative d’arnaque) dont vous êtes victime. 

Voici la marche à suivre si votre compte CPF a été piraté :

  1. Contactez la plateforme Mon Compte Formation via le formulaire de contact dédié ou au 09 70 82 35 51 pour les informer de la situation. Vous pourrez également demander la réinitialisation de votre mot de passe si les escrocs ont bloqué votre compte.
  2. Changez au plus vite votre mot de passe. 
  3. Consultez les dernières opérations effectuées sur votre compte CPF et relevez les opérations dont vous n’êtes pas l’auteur.
  4. Transmettez ces informations à la plateforme Mon Compte Formation.
  5. Portez plainte.

Sachez que vous pouvez également contacter la plateforme Info Escroqueries pour toute question. Leurs conseillers sont joignables au 0 805 805 817. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Cyber Malveillance du Gouvernement.

Face à cette fraude au CPF, la meilleure défense reste votre vigilance. Nous vous invitons à ne jamais communiquer vos données personnelles par téléphone ou par email. 

Avant de vous inscrire à une formation CPF, nous vous conseillons de vérifier que l’organisme de formation choisi bénéficie de la certification QUALIOPI : un véritable gage de qualité. En cas de doute, vous pouvez également contacter l’organisme par téléphone pour vous assurer que celui-ci n’est pas fictif.

Reste à espérer que la Caisse des Dépôts réussira à mettre un terme à ces pratiques malveillantes au plus vite.

Fraude au CPF : La Caisse des Dépôts hausse le ton !

4 commentaires sur “Fraude au CPF : La Caisse des Dépôts hausse le ton !

  • 14 octobre 2021 à 22 h 31 min
    Permalink

    Bonjour, 2 numéros pour escroquer mes points cpf : +33186618064 et 1 semaine
    plus tard : +33367390085
    Bloquez ses numéros !!!!!

    Répondre
  • 1 septembre 2021 à 11 h 35 min
    Permalink

    Bonjour
    J’ai été contacté par un « pirate » pour donner des informations personnelles en lien avec le CPF. Le numéro était 01 89 00 96 15.
    C’est fatigant…
    Cordialement

    Répondre
  • 26 août 2021 à 19 h 45 min
    Permalink

    Je suis assaillie d’appels téléphoniques ( sans s mentir 4/5 appel jours depuis 15 jrs) de commerciaux aux mêmes discours:  » profiter vite de votre CPF avant qu’ils ne soit gelé.. ».. je ne les laisse pas finir puisque via mon travail je connais très bien le système CPF… alors je ne sais pas quelles formations foireuses ils proposent mais il ya vraiment de l’abus et de l’arnaque dans l’air

    Répondre
  • 18 juin 2021 à 12 h 30 min
    Permalink

    Bonjour je tiens simplement a signaler que je viens d être contacté par téléphone pour m inciter a faire usage de mon CPF .
    VOICI LE NUMERO 01 82 50 76 41
    CORDIALEMENT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *