Les escroqueries au CPF continuent : la vigilance est de mise !

escroqueries au CPF

Il y a quelques mois, nous vous alertions sur un phénomène en pleine expansion : les arnaques au CPF. Des personnes se faisant passer pour des conseillers entrent en contact avec vous pour obtenir vos données personnelles. Leur but ? Vous inscrire à votre insu à des formations afin d’encaisser vos crédits CPF.

Des lecteurs de CPF-info.fr nous ont récemment indiqué avoir été contactés via SMS par un site douteux au nom proche du notre. Nous tenions à clarifier la situation afin de vous assurer que nous ne sommes aucunement liés au site en question.

Nous remercions ces lecteurs vigilants de nous avoir informés de cette situation et nous vous encourageons à rester prudent face à de possibles arnaques.

Pour rappel, voici les informations à ne jamais communiquer par email, SMS ou téléphone :

  • mot de passe de votre compte CPF ;
  • numéro de Sécurité Sociale ;
  • adresse email utilisée pour la création de votre espace CPF.

Vous pouvez retrouver l’article complet à ce sujet ici : Arnaque au CPF : Comment s’en Prémunir ?

Si vous pensez avoir été victime d’une personne malintentionnée, n’hésitez pas à en informer le service d’assistance de la plateforme Mon Compte Formation.

Les escroqueries au CPF continuent : la vigilance est de mise !

2 commentaires sur “Les escroqueries au CPF continuent : la vigilance est de mise !

  • 18 mai 2021 à 13 h 03 min
    Permalink

    Pour ma part, je reçois des appels « d’organismes de formation » qui m’assurent que même à la retraite, je peux utiliser mon CPF, car je suis à la retraite depuis moins de 5 ans, ce que je ne crois pas

    Répondre
  • 13 mai 2021 à 13 h 16 min
    Permalink

    Bonjour , oui moi même j ai été contacté par des personnes se disant du ministère, mais je n ai pas continuer la discussion, ensuite ne serait-ce pas à l état de nous protéger contre ce genres d arnaques, ainsi que d autres en tout genres, je crois bien que c est inscrit quelque part , mais l état s en est completement dédouané, comme le reste d ailleurs.
    merci de m avoir lu,
    F.HUSAK

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *