Focus sur le CPF de néerlandais

Lorsque l’on pense aux langues utiles dans une carrière, l’anglais, l’espagnol, l’allemand ou même le chinois viennent aisément à l’esprit. Mais avez-vous déjà songé à apprendre le néerlandais ? La langue officielle des Pays-Bas peut se révéler intéressante sur le plan professionnel. En vous lançant dans une formation CPF de néerlandais, vous pourriez même apprendre cette langue sans rien débourser. Voyons tout cela plus en détail…

Financer sa formation de néerlandais grâce au Compte Personnel de Formation

Il faut être honnête : le néerlandais n’est pas la langue étrangère la plus populaire en France. D’ailleurs, y a-t-il des personnes dans votre entourage qui ont appris cette langue à l’école par exemple ? Il y a fort à parier que non. Les élèves français misent plutôt sur l’anglais, l’allemand, l’espagnol ou encore l’italien. 

Selon un rapport de l’Éducation nationale, 95,7 % des élèves du secondaire optent pour l’anglais en LV2. S’agissant des LV3, l’espagnol arrive largement en tête (72 %), devant l’allemand (16,4 %). Le néerlandais est, quant à lui, très loin derrière… Dans des proportions non comptabilisées dans le rapport mentionné.

Apprendre le néerlandais pourrait donc vous permettre de vous distinguer aux yeux d’un recruteur ! C’est ce qui est aujourd’hui rendu possible grâce au CPF.

Chaque année, votre Compte Personnel de Formation est crédité d’un montant de 500 €, que vous pouvez mobiliser pour vous former à la langue des Pays-Bas par exemple. 

Vous pourrez passer une certification linguistique justifiant de votre niveau et ainsi enrichir votre CV pour le faire sortir du lot.

💡 À consulter également : Les 5 meilleures formations éligibles au CPF à ajouter sur votre CV.

Se mettre au néerlandais pour propulser sa carrière

Selon les chiffres du ministère de l’Économie et des Finances, les Pays-Bas sont un partenaire de poids pour la France. Outre le fait que ce pays constitue notre 7e fournisseur et notre 8e client (2020), il s’agit aussi du 2e pays d’accueil des IDE français (pour un montant de 193,6 milliards d’euros tout de même !). Autrement dit, les opportunités économiques entre la France et les Pays-Bas ne manquent pas.

« Environ 1 000 entreprises néerlandaises sont présentes sur notre territoire, elles emploient plus de 190 000 salariés. »

Source Eurostat

Si vous souhaitez postuler auprès de l’une de ses entreprises, nul doute que des notions de néerlandais seront un véritable atout ! Les secteurs les plus concernés sont :

  • l’agroalimentaire, avec des entreprises comme Heineken ou Refresco par exemple ;
  • les services aux entreprises (Randstad) ;
  • le commerce/la distribution (Zeeman, Action ou encore Hema) ;
  • la pharmacie et le matériel médical ;
  • le transport…

Mais comme vous le savez sans doute, le néerlandais n’est pas parlé qu’aux Pays-Bas. Avec cette langue, vous pourrez aussi trouver de belles opportunités professionnelles en Belgique, où près de 6 millions de locuteurs sont présents ! 

Nos voisins belges sont notre 6e partenaire commercial. Plus de 63 milliards d’euros de biens ont été échangés entre nos deux pays en 2020. Près de 130 000 personnes sont employées en France dans une entreprise contrôlée par un investisseur belge. Alors, pourquoi pas vous ? Et si l’expatriation vous tente, sachez aussi que plus de 2 000 filiales françaises sont implantées en Belgique (Carrefour, Decathlon, Orange, Total, Sanofi, Alstom…).

« 2 100 filiales françaises sont actives dans le royaume, réalisant un chiffre d’affaires de 73 milliards d’euros et employant 151 500 salariés. »

Source Insee

CPF de néerlandais : s’inscrire via la plateforme Mon Compte Formation 

Vous êtes convaincu de l’utilité du néerlandais pour votre évolution professionnelle ? Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire à une formation linguistique… Mais pas n’importe laquelle !

Rendez-vous sur votre espace personnel Mon Compte Formation pour trouver une formation de néerlandais éligible au CPF et disposant de la certification Qualiopi (gage de qualité).

Pour vous aider à faire le tri entre le grain et l’ivraie parmi les différents organismes de formation, vous pouvez faire confiance à ceux estampillés « respectant la charte de déontologie du CPF ». 

🔎 Pour aller plus loin : Mise en place d’une charte déontologique CPF : une initiative à la loupe.

Une fois la formation idéale trouvée, quelques clics suffisent pour valider votre inscription. Eh oui, avec le CPF, vous n’avez pas besoin de faire valider votre demande de formation par votre employeur ou une autre entité. Le seul décisionnaire, c’est vous ! 

Après envoi de votre dossier d’inscription, votre organisme de formation vous répondra sous une dizaine de jours. Si vos crédits de formation sont suffisants, vous ne devrez rien débourser. Sinon, vous pourrez régler vous-même le reste à charge ou demander un abondement (à votre employeur par exemple ou auprès de Pôle Emploi).

Nos conseillers peuvent également vous guider dans votre choix d’organisme de formation linguistique. N’hésitez pas à nous contacter !

Focus sur le CPF de néerlandais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *