Peut-on utiliser son CPF pendant son temps de travail ?

Le Compte Personnel de Formation, ou CPF, vous permet de vous inscrire à la formation de votre choix : langues étrangères, informatique, gestion de projet… De nombreuses possibilités s’offrent à vous ! Parfois, ces formations éligibles au CPF peuvent être assez longues. Il est alors difficile de les effectuer uniquement sur son temps libre. Se former sur son temps de travail peut donc s’avérer judicieux. Il s’agit d’une possibilité particulièrement tentante si vous vous êtes inscrit à la formation en question pour répondre aux exigences et évolutions de votre poste. Alors, utiliser son CPF sur ton temps de travail, est-ce possible ? Et, si oui, comment faire ?

Le CPF : des droits de formation mobilisables à la seule initiative du salarié

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut comprendre le mode de fonctionnement du Compte Personnel de Formation.

Chaque année, les actifs du secteur privé comme du secteur public reçoivent sur leur compte CPF des droits de formation. Ceux-ci s’élèvent à 500 € par an (800 € pour les salariés les moins qualifiés).

Ces crédits de formation sont personnels, c’est-à-dire que vous êtes seul décisionnaire de leur utilisation. Si votre employeur peut vous suggérer de vous inscrire à une formation correspondant aux besoins de l’entreprise, il ne peut cependant pas vous y obliger. Un refus de votre part ne constitue nullement une faute.

Peut-on utiliser son CPF sur son temps de travail ?

Dans la majorité des cas, les formations CPF s’effectuent en dehors du temps de travail. Vous pouvez assister à vos heures de cours sur votre temps libre :

  • horaires et jours non-ouvrés ;
  • congé ;
  • RTT ;
  • etc.

C’est d’autant plus le cas si la formation choisie n’est pas suivie dans le but de répondre aux besoins de votre entreprise actuelle.

Toutefois, dans certains cas, il est possible d’effectuer ses heures de formation CPF sur son temps de travail.

Pour cela, vous devez avoir obtenu au préalable l’accord de votre employeur.

Quand et comment demander l’autorisation à son employeur ?

Si vous souhaitez effectuer votre formation CPF pendant votre temps de travail, vous devez obtenir l’accord de votre employeur. Pour cela, vous devez lui formuler une demande écrite :

  • au minimum 60 jours calendaires avant le début de la formation (si celle-ci dure moins de 6 mois) ;
  • un minimum 120 jours calendaires avant le début de la formation (si celle-ci dure plus de 6 mois).

Votre entreprise dispose ensuite de 30 jours calendaires pour répondre à votre demande.

À savoir : une absence de réponse à la fin de ce délai équivaut à une acceptation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut opter pour une formation cohérente à la fois avec vos objectifs personnels et ceux de l’entreprise. Votre employeur sera certainement plus enclin à valider votre demande.  En effet, plus votre projet de formation est en adéquation avec les besoins de votre poste, plus votre employeur aura du mal à motiver un éventuel refus.

Si votre requête est acceptée, vous pourrez alors effectuer votre formation sur votre temps de travail. Sachez que les heures ainsi consacrées à la formation sont considérées comme du temps de travail effectif. Votre rémunération sera donc maintenue pendant vos sessions de formation.

Le cas particulier du socle de compétences et de la VAE

Pour les formations relevant du socle de compétences (comme le certificat CléA), tout salarié peut, de droit, l’effectuer sur son temps de travail. C’est également le cas de l’accompagnement à la VAE.

Pour ces formations CPF, il faut tout de même faire une demande auprès de votre employeur, dans les mêmes conditions que pour les autres formations :

  • 60 jours avant la date de début pour celles de moins de 6 mois ;
  • 120 jours avant pour les autres.

En théorie, votre employeur ne pourra pas refuser votre demande. Toutefois, il pourra demander un report si le calendrier de votre formation n’est pas en adéquation avec les impératifs de l’entreprise. Ce report ne peut pas excéder 12 mois.

Bien que les heures de formation CPF effectuées sur le temps de travail ne représentent pas la majorité des cas, cela reste possible. Vous devrez cependant obtenir l’accord de votre employeur. Si la formation choisie n’entre pas dans le cadre du socle de compétences ou d’une VAE, il sera en droit de refuser votre demande. Toutefois, rien ne vous empêchera d’utiliser votre CPF sur votre temps libre !

Pour trouver la formation la plus adaptée à vos besoins, n’hésitez pas à demander conseil à nos experts.

Peut-on utiliser son CPF pendant son temps de travail ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *