Quelle somme allez-vous percevoir sur votre CPF ?

De combien votre CPF sera-t-il agrémenté cette année ?

Toute personne active dispose de droits à la formation continue, quel que soit son statut professionnel. Ainsi, en fonction de son activité de l’année précédente, chacun se verra attribuer une somme (en euros) ou des heures (pour les agents publics) sur son compte personnel de formation.

Depuis le 24 avril, la Caisse des dépôts est en train de créditer l’ensemble des CPF. Les 25 millions d’actifs concernés verront tous leur situation mise à jour d’ici le mois de juin 2020.

Règle de calcul

Salarié de droit privé

Pour un travail à mi-temps ou plus (sur une année complète), votre compte sera alimenté à hauteur de 500€ maximum par an dans la limite d’un plafond total de 5000€.

En dessous d’un mi-temps, vos droits sont calculés au prorata de votre activité.

Personne en recherche d’emploi

Les périodes de chômage ne permettent pas d’acquérir des droits formation. Toutefois vous pouvez utiliser vos droits déjà acquis pour vous former.

Travailleur non salarié

Si vous êtes : travailleur indépendant, membre des professions libérales et des professions non-salariées, artiste auteur ou conjoint collaborateur, vos droits formation seront alimentés en 2020 au titre de vos activités 2018 et 2019. Les droits sont calculés au prorata de la période d’activité déclarée à l’ACOSS.

Agent public (fonctionnaire ou contractuel)

Votre compteur est affiché en heures et ne fera pas l’objet d’une monétisation en euros.

Pour un travail à mi-temps ou plus, votre compte sera alimenté à hauteur de 24 heures maximum par an dans la limite d’un plafond intermédiaire de 120 heures puis 12 heures jusqu’à un plafond total de 150 heures.

En dessous d’un mi-temps, vous serez alimenté de 12 heures par an.

Pour un temps non complet (inférieur à 35 heures par semaine) vos droits sont calculés au prorata.

Les heures acquises au titre du DIF sont intégrées automatiquement dans votre compteur.

Agent consulaire

Depuis le 1er janvier 2017, vos droits sont alimentés automatiquement selon les règles des salariés de droit privé.

Si vous êtes un agent privé des Chambres des Métiers et de l’Artisanat, vous êtes invités à saisir le solde de vos droits DIF directement en ligne.

Si vous êtes un agent des Chambres de Commerce et d’Industrie, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Vous n’êtes pas concerné par le dispositif DIF.

Si vous êtes un agent statutaires des Chambres des Métiers et de l’Artisanat, des Chambres d’Agriculture ou un salarié des Chambres d’Agriculture, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Votre employeur s’est chargé de renseigner vos droits DIF. Ces droits ont été intégrés de manière automatique à votre compteur privé.

Quelle somme allez-vous percevoir sur votre CPF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *