CPF : quelles nouveautés avec la réforme pour 2019 ?

Les points clés à savoir pour la réforme du CPF 2019

réforme CPF 2019

Comme vous le savez, l’année 2019 marque le fameux « big-bang » de la formation professionnelle annoncé par le gouvernement. Faisons un point sur les changements qu’engendre la loi « liberté de choisir son avenir professionnel » sur le Compte Personnel de Formation.

Désintermédier, responsabiliser, libéraliser.

Voici les grands mots qui accompagnent ce changement. Le gouvernement souhaite simplifier l’accès à la formation et placer l’individu au cœur de son projet d’avenir en lui permettant de choisir sa formation en toute autonomie. Laisser plus de liberté pour responsabiliser.

Nous vous présentons donc les nouveautés de cette réforme du CPF :

La monétisation du CPF

Grand changement de cette réforme : le Compte Personnel de Formation ne sera plus crédité en heures mais en euros, et ce à raison de 500 € par an (plafonné à 5000 €), et 800 € pour les actifs les moins qualifiés (plafonné à 8000 €). Concernant les heures acquises avant le 1er janvier 2019, celles-ci sont converties en euros à raison de 15 € de l’heure.

Une liste unique de formations éligibles au CPF

Toujours dans cette démarche de simplifier pour mieux former, une liste unique regroupe maintenant l’ensemble des formations éligibles au CPF. Cette liste est composée du RNCP (avec ses blocs de compétences) et du Répertoire Spécifique.

Toutes les certifications sont maintenant contrôlées et éditées par France Compétences, nouvel acteur public chargé de la régulation et du financement de la formation professionnelle.

Vous pouvez consulter cette liste (qui sera mise à jour chaque semaine) ici : Liste de certifications éligibles CPF

Les OPCA deviennent des OpCo

Autre grande mesure de cette réforme, les OPCA vont avoir une toute autre fonction et abandonner leurs missions de collecter et mutualiser les fonds dédiés à la formation continue des salariés, missions désormais confiées à l’URSSAF. Ces organismes vont devenir des Opérateurs de Compétences (OpCo) courant 2019. Leurs rôles ? Accompagner les entreprises de moins de 50 salariés dans le développement des compétences en finançant l’alternance, en apportant un soutien technique aux branches professionnelles et entreprises dans leurs mutations technologiques, en participant au développement des certifications et la promotion de l’alternance.

Il existe une vingtaine d’OPCA aujourd’hui, ce nombre va réduire avec cette transformation pour retrouver au final une dizaine d’Opérateurs de Compétences d’ici 2021.

Une application numérique pour la gestion de son CPF

Prévue pour l’automne 2019, cette application mobile permettra aux actifs d’accéder plus simplement et facilement à des offres de formation, sans passer par des intermédiaires. L’objectif ? Démocratiser et libéraliser l’utilisation du CPF !

Il sera possible pour un actif de trouver, choisir et acheter une formation directement depuis l’appli. Chaque actif pourra consulter librement les offres de formation, examiner les modalités d’inscription, vérifier les avis et commentaires relatifs aux formations proposées. S’inscrire et acheter une formation deviendra un jeu d’enfant, il en sera terminé des autorisations et des dossiers administratifs chronophages.

En plus de pouvoir choisir sa formation en toute autonomie, chacun pourra consulter en temps réel les droits acquis sur son CPF.

Les salariés et demandeurs d’emploi pourront dans le même temps avoir accès à des offres d’emploi ciblées en fonction de leur profil, ainsi qu’à des offres de formations adaptés pour optimiser les compétences en lien avec leur recherche d’emploi par exemple. Seront disponibles également les taux d’insertions professionnelles correspondants à chaque formation.

Une application complète et pratique donc, qui pourrait révolutionner l’accès à la formation professionnelle et bousculer l’ensemble des acteurs de la formation…

Bonjour CPF Transition Professionnelle, au revoir CIF

Le Congé Individuel de Formation a laissé sa place au CPF Transition Professionnelle le 1er janvier 2019. Quelles différences ? Ce nouveau CPF s’adresse en priorité aux individus souhaitant se réorienter professionnellement en changeant de métier ou bien de branche. En effet, le CIF ne profitait pas aux actifs prioritaires et était souvent mobilisé pour financer des formations longues et qualifiantes par des personnes possédant déjà un certain niveau d’études.

Qu’en est-il des heures de DIF ?

Les heures acquises au titre du Droit Individuel à la Formation sont converties en euros au même titre que les heures de CPF, c’est-à-dire à hauteur de 15 € de l’heure. Les droits acquis restent utilisables jusqu’en 2020.

CPF : quelles nouveautés avec la réforme pour 2019 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *