VAE et CPF : comment ça marche ?

VAE et CPF

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est une démarche permettant de valoriser son expérience professionnelle afin d’obtenir un diplôme en relation avec cette dernière. Cependant, monter un dossier de demande de VAE n’est pas toujours chose aisée. Un accompagnement est souvent nécessaire pour que votre projet de VAE se passe sans encombre. Pour financer cet accompagnement, vous avez la possibilité de mobiliser vos droits à la formation. VAE et CPF, comment ça marche ? Faisons le tour de la question.

La VAE, qu’est-ce que c’est ?

Quelques mots sur la VAE

La VAE, c’est la Validation des Acquis de l’Expérience. Ce dispositif permet à toute personne entrée dans la vie active ainsi qu’à tout demandeur d’emploi de valoriser son expérience professionnelle par l’obtention d’un diplôme en rapport avec les compétences acquises. La VAE permet d’obtenir les diplômes, titres ou certificats inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Qui peut bénéficier d’une VAE ?

Selon le Code du Travail, la VAE concerne « toutes les personnes engagées dans la vie active ». Il n’y a aucune condition de statut, d’âge ou de niveau de formation minimum. Le seul critère est d’avoir au moins une année d’expérience professionnelle dans le domaine du diplôme visé.

À savoir : un diplôme obtenu par VAE est absolument identique à un diplôme obtenu dans le cadre d’un cursus scolaire ou universitaire et a la même valeur.

Un candidat peut déposer jusqu’à 3 demandes de VAE par an, à condition que ces demandes concernent des diplômes différents.

VAE et CPF : utiliser son CPF pour financer son accompagnement à la VAE

Quel est le coût d’une VAE ?

Le coût d’une VAE est très variable en fonction du niveau et du domaine de diplôme visé. Il y a trois types de frais liés à la VAE :

  • ceux qui correspondent à la procédure d’inscription, aux frais de dossier et à la validation par les organismes de certification ;
  • les frais en lien avec l’accompagnement aux démarches de VAE ;
  • les dépenses annexes (impression des livrets, frais de déplacement devant le jury, repas…).

Bien que cela ne soit pas obligatoire, l’accompagnement est fortement recommandé afin de faciliter les démarches d’obtention de la VAE.

En moyenne, le coût d’un projet de VAE (frais d’accompagnement compris) peut grandement varier, avec des tarifs allant de 300 € à plus de 2 000 €.

Comment se déroulent les démarches d’obtention de VAE ?

Étape 1 : la demande de recevabilité (livret 1)

Il s’agit d’adresser à l’organisme certificateur une demande de recevabilité de votre dossier en fonction du diplôme visé. Cette demande est constituée :

  • d’un formulaire de candidature ;
  • des documents relatifs à l’expérience professionnelle et les pièces justificatives qui s’y rapportent.

Si votre demande est acceptée, vous recevrez un avis de recevabilité et pourrez continuer vos démarches.

Étape 2 : le dossier de Validation (livret 2)

C’est l’étape la plus complexe de la demande de VAE et c’est celle qui requiert un accompagnement spécifique. L’accompagnement consiste à se faire aider sur le plan méthodologique pour constituer le dossier de validation et se préparer à l’étape suivante : l’entretien avec le jury.

Étape 3 : l’entretien avec un jury et la mise en situation professionnelle

Après étude du dossier de validation, le candidat peut être amené à présenter sa demande devant un jury afin de fournir un complément d’informations. Le cas échéant, il peut aussi être amené à mettre en pratique ses compétences professionnelles dans le cadre d’une mise en situation.

À la fin de ce processus, qui peut durer de longs mois, le candidat pourra bénéficier d’une validation totale des acquis ou d’une validation partielle. En cas de validation partielle, une formation complémentaire sera nécessaire pour valider les modules manquants à l’obtention du diplôme. Là encore, l’accompagnement peut s’avérer utile afin de pouvoir être orienté vers le bon complément de formation.

financement VAE

La prise en charge de la VAE via le CPF

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, monter un dossier et financer son projet de VAE peut s’avérer long, compliqué et coûteux. Mais vous pouvez tout à fait mobiliser votre CPF pour financer vos actions d’accompagnement à la VAE.

Attention, seuls les coûts liés à l’accompagnement à la VAE sont éligibles au CPF. Les autres frais n’entrent pas dans le cadre du Compte Personnel de Formation.

L’accompagnement à la VAE se fait par l’organisme certificateur ou un conseiller-tiers habilité. Sa durée est très variable en fonction de la complexité du dossier. Cela peut aller d’une dizaine d’heures à plus de trente heures. Grâce à votre CPF, vous avez la possibilité de financer votre accompagnement VAE à 100 % si vous avez cumulé suffisamment de droits.

Vous pouvez bénéficier de vos heures d’accompagnement en dehors de votre temps de travail, ou sur vos heures de travail avec l’accord préalable de votre employeur.

Pour entamer votre processus de financement de VAE via le CPF, rien de plus simple. Cela fonctionne comme pour toute autre formation. Il vous suffit d’adresser votre demande à l’organisme de formation de votre choix sur votre espace Mon Compte Formation.

Vous ne savez pas comment procéder pour trouver votre accompagnement à la VAE via votre compte CPF ? Consultez notre article précédent : « Comment rechercher une formation sur Mon Compte Formation ? »

Vous recherchez un organisme de formation fiable pour votre demande de VAE dans le cadre du CPF ? Nous vous aidons à trouver celui qu’il vous faut. Contactez-nous !

VAE et CPF : comment ça marche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *