DCL et CPF : Tout savoir du Diplôme de Compétence en Langue

DCL et CPF

Pour être éligible au CPF, une formation linguistique doit obligatoirement déboucher sur une certification. Parmi les certifications envisageables, on retrouve le DCL ou Diplôme de Compétence en Langue. Qui délivre ce diplôme ? Quelles langues sont concernées ? Comment se passe l’examen ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que le DCL ?

Contrairement à d’autres certifications comme le TOEIC qui relève du secteur privé, le Diplôme de Compétence en Langue est un diplôme mis en place par l’Éducation nationale. Il vise à valider les compétences linguistiques professionnelles des candidats. Il permet d’évaluer leur communication orale et écrite en contexte opérationnel.

Le DCL s’inscrit dans le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Cela signifie que les résultats obtenus peuvent être reconnus dans les autres pays de l’Union Européenne. 

Il s’adresse principalement aux salariés qui souhaitent valoriser leurs compétences en langue afin :

  • d’évoluer professionnellement ;
  • de changer de poste ;
  • d’accéder à de nouvelles responsabilités ;
  • d’envisager une mobilité géographique.

Pour les employeurs, c’est un excellent moyen de déterminer le niveau linguistique de leur personnel.

Toutefois, toute personne qui le souhaite peut s’inscrire au DCL. Ce diplôme vous est ouvert quelle que soit votre situation :

  • étudiant ;
  • stagiaire ;
  • demandeur d’emploi ;
  • etc.

Quelles sont les langues concernées par le DCL ?

Grâce au DCL, vous pouvez valoriser vos connaissances linguistiques en :

  • anglais ;
  • allemand ;
  • espagnol ;
  • italien ;
  • portugais ;
  • arabe ;
  • russe ;
  • chinois ;
  • FLE (français langue étrangère) ;
  • français professionnel de premier niveau ;
  • langue des signes française.

Deux langues régionales sont également concernées : le breton et l’occitan.

Comment se passe l’examen du DCL ?

L’épreuve du DCL est organisée sous forme d’étude de cas. L’objectif est de mettre les candidats dans une situation qu’ils pourraient rencontrer dans le monde professionnel. 

L’examen se déroule au sein de centres d’examen agréés (Greta, universités…). Il s’organise en plusieurs parties :

  • lecture des documents relatifs à l’étude de cas ;
  • écoute de fichiers audio (ou visionnage de vidéos pour la langue des signe) ;
  • traitement et organisation de l’information recueillie dans les différents documents ;
  • restitution des informations et formulation de conclusions auprès des examinateurs ;
  • argumentation sur ces conclusions ;
  • rédaction d’une synthèse (ou synthèse vidéo pour la LDS).

En tout, l’épreuve dure 2 h 30 (1 h 30 pour le français professionnel). Les candidats sont jugés autant sur leurs connaissances que sur leurs compétences linguistiques.

Les résultats sont exprimés en adéquation avec l’échelle CECRL. Vous connaîtrez donc votre niveau en fonction de cette échelle :

  • A1-A2 pour le français professionnel ;
  • A2-C1 pour les autres langues.

Vous pouvez consulter votre score sur Internet et le diplôme obtenu est valable pour une durée illimitée.

DCL et CPF : comment ça marche ?

Étant donné que le DCL est inscrit au répertoire de France Compétences, ce diplôme est donc éligible au CPF

Pour pouvoir vous préparer et passer le DCL grâce à votre Compte Personnel de Formation, vous devrez vous inscrire à l’une des formations inscrites au catalogue Mon Compte Formation.

Rechercher une formation de préparation au DCL Chinois sur la plateforme CPF

Vous trouverez de nombreuses actions de formation disponibles en présentiel ou en distanciel. À vous de choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins. Certaines proposent moins de 10 heures de cours alors que d’autres peuvent en contenir 5 fois plus !

Votre organisme de formation vous préparera aux spécificités de cet examen et votre inscription au DCL pourra être payée grâce à vos crédits CPF

👉 À savoir : pour les personnes qui ne peuvent pas financer le DCL via leur CPF, les frais d’inscription à l’examen s’élèvent à 100 €. 

Une fois votre inscription effectuée (par vous-même ou, plus généralement, par votre organisme de formation), un courrier de confirmation et une convocation vous seront envoyés.

Comment réussir le DCL ?

Le DCL n’est pas une épreuve à laquelle on peut « échouer » à proprement parler. Quelles que soient vos performances, vous vous verrez délivrer le diplôme correspondant à votre niveau linguistique.

Sachez toutefois que pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il vaut mieux bien se préparer.

L’idéal est donc de faire appel à un organisme de formation linguistique qui vous aidera à aborder cet examen sereinement en vous :

  • familiarisant avec le format de l’épreuve ;
  • faisant progresser d’un point de vue linguistique ;
  • préparant aux scénarios les plus communs du DCL.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également consulter les annales des examens proposées sur le site de l’Éducation nationale.

Vous recherchez l’organisme qui sera le plus à même de vous aider dans la préparation du Diplôme de Compétence en Langue ? Notre équipe est là pour vous guider vers des formations linguistiques qui vous préparent au DCL et finançables par le CPF.

DCL et CPF : Tout savoir du Diplôme de Compétence en Langue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *