Je travaille / j’ai travaillé dans le privé

Le CPF pour les salariés et les demandeurs d’emploi 

le CPF pour les salariés

Pendant toute activité professionnelle salariée de droit privé (contrat de professionnalisation et d’apprentissage y compris), à partir de 16 ans, tout salarié cumule des heures de formation sur son compte CPF.

Ce compte le suit depuis son entrée dans la vie active jusqu’à la retraite. Les changements de poste ou la perte de l’emploi n’influencent aucunement les heures déjà cumulées sur le CPF. Ces dernières sont rattachées à la personne, et non à l’entreprise.

Le CPF pour les salariés et demandeurs d’emploi est un réel allié pour leur formation professionnelle et permet de développer de nouvelles compétences.

A tout moment, chacun peut mobiliser les heures de CPF pour la formation de son choix répertoriée dans une liste unique depuis le 1er janvier 2019, disponible ici : Liste des formations éligibles au CPF 
Cette liste est composée du RNCP et du répertoire spécifique.

Deux possibilités :
– la formation se déroule hors temps de travail : pas besoin de l’autorisation de mon employeur, il n’a pas besoin d’être informé.
– la formation se déroule sur le temps de travail : besoin de l’autorisation de l’employeur avant de débuter la formation. Le salarié doit faire sa demande 60 jours avant le début de la formation si sa durée est inférieure à 6 mois, ou 120 jours avant si sa formation est supérieure à 6 mois. L’employeur doit répondre sous 30 jours calendaires ; l’absence de réponse de sa part vaut accord.

A savoir : les heures de DIF acquises et non encore mobilisées doivent être utilisées avant le 31 décembre 2020.

Différentes formations sont accessibles via le CPF pour le salarié :

  • Acquérir une qualification : diplôme, titre professionnel etc.
  • Réaliser un Bilan de Compétences
  • L’accompagnement à la VAE
  • Formation à la reprise et création d’entreprise
  • Acquérir le socle de connaissances et compétences
  • Et le passage du permis B selon certaines conditions

Accompagné par la réforme de la formation professionnelle en 2019, le CPF sera monétisé et ne sera donc plus crédité en heures mais en euros (500€/an, plafonné à 5000€). Les heures acquises avant cette transformation seront converties à hauteur de 15 € de l’heure.

Je suis demandeur d’emploi et je souhaite mobiliser mon CPF

Au même titre qu’un salarié, le demandeur d’emploi peut bénéficier de son CPF pour financer une formation. En revanche ce dernier ne sera pas alimenté sur la période du chômage , seuls les jours travaillés permettent d’acquérir des droits sur son compte.

En tant que demandeur d’emploi, vous devez signaler vos démarches de formation auprès de Pôle Emploi, mais votre action de formation n’a pas besoin d’être validée par l’organisme si vos droits sont suffisants sur votre CPF. En cas de crédits insuffisants pour engager une formation, Pôle Emploi devra valider le projet pour engager un financement.