Je suis agent de la fonction publique

Le CPF pour les agents de la fonction publique

CPF fonction publique

Auparavant bénéficiaires du DIF (Droit Individuel à la Formation) pour se former, les fonctionnaires peuvent désormais mobiliser leur Compte Personnel de Formation dans le cadre du CPA (Compte Personnel d’Activité). Ces derniers ont donc un accès au site moncompteactivite.gouv.fr  pour visualiser leurs droits.

Le CPF a aujourd’hui remplacé le DIF, les heures acquises à ce titre ont été transférées, et converties en euros depuis le 1er janvier 2019 (monétisation du CPF dans le cadre la Loi Liberté de choisir son avenir professionnel) à raison de 15€ par heure.

Contrairement au secteur privé, les formations ne doivent pas être nécessairement diplômantes ou certifiantes et peuvent même se situer en dehors du contexte professionnel de l’agent public. Le CPF, qui les aide dans la construction de leur parcours professionnel, donne accès aux formations qualifiantes ou certifiantes, à la VAE, au Bilan de Compétences, et aux actions d’accompagnement à la reprise et création d’entreprise. L’agent public peut acquérir un diplôme, ou une qualification professionnelle inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Il peut engager une formation inscrite dans un plan de formation ou dans l’offre de formation d’un autre établissement public, auprès d’un organisme de formation, ou bien préparer un concours ou un examen de la fonction publique.

A savoir que le CPF pour les fonctionnaires ne prend pas en compte les actions de formation relatives à l’adaptation aux fonctions exercées.

Les projets d’évolution professionnelle s’inscrivent dans le cadre d’une future mobilité, d’une promotion, ou bien d’une reconversion professionnelle.

L’agent public pourra mobiliser ses droits auprès de tout nouvel employeur qu’il soit public ou privé.